Humanitaire et ostéopathie, comment préparer son voyage ?

Description

Mémoire réalisé par Louise PEREZ

L’ostéopathie et la médecine humanitaire partagent un lien historique, toutes deux ont connu leur essor à la fin du XIXème siècle suite à un état de crise. Ces deux médecines ont évolué chacune de leur côté et de nos jours de plus en plus d’ostéopathes souhaitent rejoindre le domaine de la médecine humanitaire. L’ostéopathie est une médecine holistique qui permet de combler un vide dans la médecine allopathique moderne qui s’est éloignée de la médecine Hippocratique. L’ostéopathie et la médecine humanitaire ont des champs de compétences distincts mais complémentaires. L’ostéopathie est une médecine manuelle et préventive qui prend en charge les patients dans leur globalité, les seuls outils de l’ostéopathe sont ses mains, la barrière de la langue tombe dès lors que l’ostéopathe pose ses mains sur le patient. Mais la réglementation de l’ostéopathie est en plein développement dans le monde et en France, c’est une médecine récente. Un ostéopathe français se soit d’être informé de la législation du pays ou il part en mission humanitaire et d’avoir la bonne assurance en cas de litiges sur place. De plus le choix de l’organisme pour le voyage est important car tous n’acceptent pas un ostéopathe car ce n’est pas une profession de santé et les associations humanitaires constituées par des ostéopathes ne demandent pas les mêmes diplômes pour y adhérer. De plus il faut savoir où se renseigner pour avoir des aides financières pour la mission en sachant qu’il en existe de nombreuses mais que peu de personnes les connaissent.

View Fullscreen

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Humanitaire et ostéopathie, comment préparer son voyage ?”