Analyse critique de l’efficacité de la prise en charge des coliques fonctionnelles du nourrisson en ostéopathie

Mémoire réalisé par Julie STAELEN

Description

Introduction : Les coliques infantiles représentent un vrai problème de santé publique de par son importante prévalence, mais aussi par la détresse qu’elles génèrent chez les parents. Le traitement médical de celles-ci est purement symptomatique, cette pathologie ne présentant aucune lésion organique. De ce fait, il ne répondrait pas suffisamment aux attentes des parents et aux besoins du nourrisson, qui se tourneraient de plus en plus vers la thérapie manuelle, telle que l’ostéopathie.
Objectif : Grâce à une revue de littérature, ce mémoire aura pour objectif de démontrer en quoi la prise en charge de cette pathologie par l’ostéopathie serait adaptée et efficace.
Méthode : Il s’agit d’une analyse critique d’articles, référencés et sélectionnés dans les bases de données Pubmed et Science Direct, et publiés entre 2000 et 2014.
Résultats : Pour cette revue de littérature, 10 articles ont été analysés. 8 d’entre eux sont favorables, en ce qui concerne les coliques du nourrisson, à un traitement manuel. En effet, celui-ci diminue significativement la durée des pleurs de l’enfant et favorise le bon état de santé du nouveau- né, à court terme comme à long terme. Cependant la plupart des articles manque de précision et de clarté quant aux choix des sujets et des techniques, quant aux conditions dans lesquelles les études ont été réalisées.
Conclusion : La thérapie manuelle, dont l’ostéopathie, semble prouver son efficacité dans la prise en charge des coliques du nourrisson. Mais, en raison d’un manque d’études sérieuses dans ce domaine, les bienfaits de cette pratique restent relativement hypothétiques pour le moment ; ce qui laisse place aux investigations future.
View Fullscreen

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Analyse critique de l’efficacité de la prise en charge des coliques fonctionnelles du nourrisson en ostéopathie”