Ostéopathie et anorexie mentale

Description

L’anorexie mentale, est une pathologie psychiatrique juvénile touchant majoritairement les adolescentes. Complexe, elle répercute violemment ses conséquences sur le corps et la psyché des patientes, entrainant ainsi une prise en charge pluridisciplinaire dont les ostéopathes sont pour l’instant presque totalement exclus. Pourtant le facteur clé de cette pathologie se présente sous la forme de troubles fonctionnels intestinaux, la chronicisant, et empêchant la renutrition. Les malades gardent souvent, même après guérison, des séquelles digestives altérant leur qualité de vie. Précisément, l’ostéopathie commence à faire
ses preuves sur ces symptômes, par le biais des études qui fleurissent sur le sujet. L’intérêt de dispenser un soin ostéopathique à ces patientes paraît donc de prime abord évident. Les professionnels de santé
entourant les malades ont tenté, au travers d’un questionnaire, de mettre en lumière les raisons de cette mise à l’écart des ostéopathes. Clairement le manque de connaissance de cette discipline est le frein majeur, car après avoir pris connaissance des champs de compétences de l’ostéopathie, ils sont prêts à l’intégrer dans le parcours de soin des patientes.

 

View Fullscreen

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Ostéopathie et anorexie mentale”