Place de l’ostéopathie dans la prise en charge pluridisciplinaire de l’enfant souffrant du trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité

Mémoire réalisé par Laure BORTUZZO

Description

Le trouble de déficit de l’attention est défini par une triade de symptômes : un déficit de l’attention, une impulsivité et une hyperactivité. Ce trouble présente de nombreuses comorbidités ce qui va expliquer la nécessité d’une prise en charge pluridisciplinaire, dans laquelle l’ostéopathie pourrait avoir une place. La sémiologie en orthophonie, en psychomotricité et en psychologie décrit de nombreux troubles. Pour certains d’entres eux, l’ostéopathie pourrait intervenir efficacement, notamment dans les troubles du langage oral et de l’oralité (déglutition, mastication etc.), pouvant ainsi facilité voire accélérer la prise en charge de ces enfants. De plus, l’ostéopathe semblerait avoir une influence sur les troubles praxiques, la dyslexie, le schéma corporel, et les difficultés de symbolisation, par le biais de la proprioception. Enfin, à titre préventif, l’ostéopathie crânienne semble une voie intéressante à explorer, suite aux traumatismes de la naissance qui seraient inducteurs de dysfonctions crâniennes.
View Fullscreen

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Place de l’ostéopathie dans la prise en charge pluridisciplinaire de l’enfant souffrant du trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité”