L’influence des muscles sous-occipitaux sur l’empreinte plantaire

Catégorie :

Description

Mémoire réalisé par Théo CRAQUELIN-HENGY

Les muscles sous-occipitaux sont au sein d’un carrefour anatomique important et complexe, aussi bien d’un point de vue neurologique, que vasculaire ou encore dure-mèrien. En effet, leur état de tension va influencer tout autant la sphère biomécanique que fluidique. Ainsi, par le biais de leur interaction, ils vont pouvoir influer sur des éléments plus nobles comme le tronc cérébral ou encore le cervelet. Ces petits muscles sont en perpétuelle adaptation, à la fois causals et adaptatifs.
Comme nous venons de le voir, ils participent au maintien d’une posture qui se doit d’être économique, performante et confortable pour satisfaire au bien-être et à l’équilibre de l’individu. Le traitement ostéopathique des sous-occipitaux permet la réinitialisation de la posture de l’individu autour des nouvelles données qui lui ont été apportées lors du traitement ostéopathique du dysfonctionnement cause initiale de la consultation.
Le résultat du traitement isolé de ces muscles ne peut être ancré dans le temps, du fait de la constante adaptation de cette région à son environnement : d’où la proposition d’associer systématiquement la manipulation de cette zone au traitement ostéopathique. De plus, il serait intéressant de continuer cette étude, en suivant le même protocole, afin de voir si le traitement systématique des sous-occipitaux en fin de séance ne pourrait pas permettre la pérennisation du traitement ostéopathique.

View Fullscreen

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’influence des muscles sous-occipitaux sur l’empreinte plantaire”